Laura Ceballos Laura Ceballos

Vitrines incontournables

Categories: En famille, Shopping 14 janvier 2013

Calzados Lobo

Calzados Lobo

Notre Madrid le plus authentique et traditionnel recèle de nombreux trésors, et pas tous d’ordre culinaire. Bon d’accord, la gastronomie y tient une place importance, mais elle ne fait pas tout. Aujourd’hui, je vais plutôt vous parler d’espadrilles, de chaussures, d’escarpins, de bottes et autres articles pour les pieds. Et ce n’est pas seulement réservé aux filles !

L’un de ces petits bijoux est Casa Hernánz, un lieu de pèlerinage pour bien des étrangers qui viennent s’approvisionner en espadrilles. Il y en a pour tous les goûts : avec ou sans talon, à lacets, pour femme, pour homme, pour enfant… Mais les clients ne sont pas tous étrangers ; beaucoup d’habitués du quartier et de touristes espagnols viennent aussi y faire des achats. Comme la boutique fait aussi corderie, vous n’aurez que l’embarras du choix entre la multitude de couleurs et d’épaisseurs disponibles ! Côté porte-monnaie, aucun problème ! Acheter des espadrilles classiques ne coûte que 5,95 €. Et une fois bien emballées elles feront un cadeau très apprécié.

Casa Hernanz, fondée en 1880 comme fabrique d’espadrilles et corderie, vend ce type de chaussures depuis plus d’un siècle. Son magasin (Calle Toledo, nº18) ne désemplit pas, quelle que soit la saison. C’est pour cela qu’il arrive à vendre quelque 100 000 paires de chaussures par an. Il est habitué à voir passer de très nombreux clients, surtout en été, quand la file d’attente arrive presque jusque la Plaza Mayor. Et pour cause : cette boutique est la seule de Madrid à vendre des espadrilles cousues main en une trentaine de taille et 32 coloris différents.

À deux pas de là, au numéro 30 de la Calle Toledo (à l’angle de la Calle de los Tintoreros), se trouve un autre magasin que nous aimons personnellement beaucoup. Calzados Lobo est l’un des plus anciens magasins de chaussures de Madrid et l’un des plus traditionnels. Fondé en 1897 par Timoteo Lobo, cette petite boutique du quartier dénommé Madrid de los Austrias (Madrid de la Maison d’Autriche), située à quelques mètres de la Plaza Mayor, est restée aux mains de la famille Lobo depuis son ouverture. La façade d’origine en bois et le petit toit en zinc, typiques des boutiques madrilènes du XIXe siècle, sont intacts. La décoration intérieure a elle aussi été conservée, avec ses étagères, ses bancs et son comptoir en bois.

Voici un lieu de passage obligé pour acquérir de belles chaussures de flamenco. Il y en a pour tous les goûts et toutes les couleurs ! Rouges et bleues à petits pois blancs, vertes, argentées, roses… C’est ici, parmi cet assortiment incroyable, que nous venons chaque année faire le plein de « merceditas » en velours. Les garçons ne sont pas laissés pour compte : des bottes de chasse en cuir d’une résistance à toute épreuve, des bottines, des guêtres et, bien sûr, des espadrilles. N’hésitez pas à consulter leur site Web pour vous faire une idée de ce que vous trouverez une fois sur place. Nous vous souhaitons de belles emplettes !

Tags: , , , ,