Liam Aldous Liam Aldous

Un nouveau lieu de résidence

Categories: LGBT 10 août 2015

Il y a quelques semaines, au début du mois de juillet, près de deux millions de personnes ont envahi les rues pour le Défilé annuel ou Marche des Fiertés de l’Orgullo, le Festival de la Gay Pride. Pendant plusieurs jours festifs, les rues de Madrid se sont transformées en une fête collective de la diversité et des droits civils lors de l’un des plus grands rendez-vous mondiaux de la Gay Pride.

La parade, colorée, bruyante et très longue, n’attire pas seulement des milliers de touristes LGBT, mais aussi un nombre significatif d’habitants qui viennent en masse. Des familles qui s’amusent aux groupes de personnes âgées à l’esprit ouvert, cette démonstration collective de soutien est l’un des plus beaux moments de la ville. C’est son niveau de tolérance qui continue à faire de Madrid un phare pour les homosexuels du monde entier (et de toute l’Espagne également), et si vous rajoutez une bonne dose d’ensoleillement, un penchant local pour la fête, et une communauté extrêmement créative, ce n’est pas étonnant qu’un nombre croissant de visiteurs étrangers décident de faire de Madrid leur lieu de résidence quasi permanente, ou du moins, de la visiter le plus souvent possible.

Qui sont donc quelques-uns de ces nouveaux arrivants et quel aspect de la capitale espagnole les a convaincus de faire leur valise pour déménager ici ? Et surtout, où vivent-ils, où mangent-ils et où aiment-ils faire la fête ? Écoutons donc ce qu’ils ont à nous dire.

Ben Taylor

Nationalité : Anglaise

Profession : Écrivain/DJ

Instagram: @benclicks (followers: 43 100)

« J’ai déménagé ici à la recherche d’un changement. Je me suis construit tout seul une belle vie à Milan, mais j’avais besoin d’un nouveau défi. J’étais attiré par Madrid à cause de son architecture et de son histoire, mais surtout, à cause de ses habitants. C’est une ville où il est si facile de rencontrer du monde et quand vous vous promenez dans ses rues, vous sentez vraiment que les gens sont heureux. C’est aussi, un endroit où, si vous donnez beaucoup d’énergie, vous en recevez aussi beaucoup en retour. Il y a un vrai sens du mouvement. Depuis que j’ai déménagé ici, j’ai aimé me promener dans les différents barrios (quartiers) et m’imprégner des différents styles architecturaux. J’ai toujours été agréablement surpris de voir combien la vie nocturne est accueillante et ouverte. Je suis toujours en train de perfectionner mon espagnol, mais les gens m’ont toujours donné l’impression d’être totalement intégré.»

Mon quartier : Las Salesas

Ce que j’aime dans cette zone, ce sont les personnages excentriques, beaucoup de ceux-ci fréquentent mon café local, Cafetín et déambulent aussi le long de l’artère commerçante de la calle Barquillo. Cette zone est aussi vivante de nuit quand tous les bars sont débordants de vie.

Où je mange : Diurno 

J’aime cet espace industriel, mais aussi traditionnel et ses plats espagnols comme l’omelette aux pommes de terre et ses produits plus modernes comme les hamburgers. Le personnel offre aussi un service vraiment très bon et accueillant.

Où je vais pour prendre tranquillement un verre : Maculato Club 

Ce petit club est proche de l’endroit où je vis et il passe de la vraiment très bonne chill-out house. Les propriétaires, Dani et Jesus, sont tous deux très amusants et accueillants.

Où je fais la fête : Baile Cariño 

Vous ne venez pas là seulement pour chanter et danser à fond, vous recevez également un cours intensif de six heures de pop espagnole. Vous me trouverez aussi quelquefois aux platines.

Où je fais du sport : Parc du Buen Retiro

Je préfère courir dans ce beau parc le soir. Il est si grand et il y a tellement d’allées que vous pouvez changer d’itinéraire de running tout le temps.

 

Eliad Cohen

Nationalité : Israélienne

Profession : Organisateur et visage de la fête Papa Party

Instagram : @eliad_cohen (followers : 364 000)

« Je n’ai pas déménagé ici, mais je passe beaucoup de temps à Madrid dernièrement. J’avais l’habitude de venir à Madrid seulement une ou deux fois par an, mais dernièrement, je voyage énormément dans le monde entier, c’est pourquoi je viens de plus en plus à Madrid pour passer du temps en ville. C’est l‘une de mes villes préférées, car elle a les meilleurs habitants et une vraie énergie ludique. En tant qu’Israëlien, je m’identifie totalement à la chaleur des Madrilènes, cela me rappelle vraiment Tel-Aviv. La vie nocturne est aussi incroyable, même la nuit les habitants sont aussi chaleureux et accueillants. Il y a une sorte de magie à Madrid, incomparable par rapport à d’autres villes. »

Mon quartier : Chueca

Quand je suis à Madrid, je reste avec mes amis à Chueca. C’est l’un des quartiers les plus gay-friendly au monde et tout se fait à pied. Vous pouvez vous rendre à Malasaña, à Sol ou au parc du Buen Retiro en quelques minutes. J’aime Chueca parce que c’est plein de couleurs, de bars et de vacarme, il n’y a jamais de moment où l’on s’ennuie dans les rues.

Où je mange : Luzi Bombón 

Ce joli restaurant sur le Paseo de la Castellana est l’un de mes endroits préférés pour dîner. La nourriture est délicieuse, il y a toujours une très belle foule et les employés sont vraiment très sympathiques, ils me donnent toujours l’impression d’être comme chez moi.

Où je vais pour prendre tranquillement un verre : Cines Ideal 

Quand je ne travaille pas, je préfère me détendre et sortir avec des amis. Le bon plan, c’est de dîner chez un ami et ensuite d’aller au meilleur cinéma de VO de la ville, Cines Ideal. C’est à quelques pas de Sol.

Où je fais la fête : La WE Party

Pour moi, la WE Party est l’une des meilleures fêtes au monde actuellement. Elle offre quelques-uns des meilleurs niveaux de production et chaque fois que je me rends dans l’une de leurs fêtes, je découvre toujours beaucoup de choses.

Où je fais du sport : Gymnage Lounge Resort

J’aime beaucoup m’entraîner dans cette salle de sport, puis je me rends à l’étage dans ses magnifiques restaurant et terrasse pour déguster ensuite un délicieux repas. Le complexe global a été conçu et il est géré par un groupe de jeunes entrepreneurs espagnols. C’est vraiment un bel endroit avec un succulent menu aussi.

Igor Ramírez

Nationalité : Allemande/Mexicaine

Profession : Éditeur de magazines

Instagram : @igor_rgp (followers : 9010)

« J’ai la chance de travailler d’où je veux et j’ai choisi Madrid tout simplement parce que j’aime cette ville. Cependant, cela est devenu aussi excellent pour mes affaires : Je suis en train de lancer mon propre magazine et Madrid est l’endroit parfait : vous avez de fantastiques écrivains, les jeunes ont vraiment envie de travailler et il y a des imprimeurs très concurrentiels dans toute l’Espagne. En outre, je voyage beaucoup en Amérique latine et c’est très facile de traverser l’océan Atlantique de nuit depuis Madrid. Ce que j’aime à Madrid, c’est que c’est vivable (et charmant) et les gens sont heureux et fiers de leur ville, et très loquaces à ce propos. Vivre dans une ville où j’entends toujours des commentaires positifs nourrit tout simplement mon âme. »

Mon quartier : Chamberí

Si je n’habitais pas avec mon ami dans un coin plus calme de la ville, je voudrais sans doute déménager dans le quartier de Salamanca. C’est vert, proche du parc et pas aussi bondé que les autres endroits de la ville. Mon style de vie est assez trépidant et je n’ai pas besoin de vivre au milieu du brouhaha. Pourtant, vivre à proximité à pied d’une zone où sortir le soir est aussi agréable.

Où je mange : Casa Salvador & Sala de Despiece 

Pour ce qui est des lieux traditionnels, j’aime la Casa Salvador, c’est vraiment old school. Comme lieu contemporain, j’aime Sala de Despiece, parce qu’ils ont vraiment réussi à créer de nouvelles expériences en matière de dîner en ville.

Où je vais pour prendre tranquillement un verre : Bar Corazón 

Je fais peu de sorties calmes de nuit, puisque j’ai tendance à y aller à fond. Mais si je n’ai pas de super projet, je vais souvent au Bar Corazón, car c’est le bon endroit pour retrouver des amis sans rien prévoir de plus.

Où je fais la fête : Difficile de faire un choix
J’aime sortir avec mes amis überstraight dans des clubs où l’on peut facilement tomber sur des joueurs du Real Madrid – des lieux comme Graf et Boom Room. Je suis allé au Arts Club récemment, qui est le nouveau venu haut de gamme en ville, je m’y suis bien amusé. S’il est déjà très tard, vous me trouverez au Palma Beat, un agréable after hour. 

Où je fais du sport : Parc du Buen Retiro.

Madrid est probablement la seule capitale européenne où vous pourrez faire du sport dehors au moins durant les deux tiers de l’année. Quand je suis à Madrid, je vois Jickson, mon entraîneur personnel, tous les jours au parc. C’est sans égal. Madrid est aussi pleine de jeunes de toute l’Espagne qui ont déménagé à la capitale pour voir si l’herbe y était plus verte. Ci-dessous, deux Espagnols expliquent pourquoi Madrid est devenue leur foyer..

Pedro Carrasco

Nationalité : Espagnole (de Séville)

Profession : Danseur et chef pâtissier

Instagram : @pettercarrasco (followers : 5708)

« J’ai déménagé de Séville à Madrid à l’âge de 17 ans pour étudier le flamenco au Conservatoire national supérieur de musique et de danse. J’y suis resté, car j’aime la ville et le caractère accueillant de ses habitants. Séville ressemble à une petite ville, mais je ressens ce même esprit dans la capitale. J’ai commencé à travailler pour Un Paso Adelante, qui est en gros la version espagnole de Fame. À partir de là, j’ai fait partie de la troupe des grandes comédies musicales de la Gran Vía, le Broadway de Madrid, telles que Jesus Christ Superstar et Chicago. Aujourd’hui, je m’adonne à ma passion pour la cuisine en étudiant comme chef pâtissier à l’école prestigieuse Le Cordon Bleu et j’envisage d’ouvrir ma propre affaire l’an prochain. J’aime Madrid, car elle me donne l’impression d’être vraiment chez moi. Aucun autre lieu n’est comme cela. »

Mon quartier : Malasaña

C’est là que vous trouverez les gens et les boutiques les plus cools. C’est dans ce quartier de Madrid que vous pouvez voir les effets positifs de la crise économique : de très nombreux jeunes entrepreneurs ont transformé la zone avec de splendides nouveaux commerces.

Où je mange : La Galleta & Arriba by Ramón Freixa 

J’aime beaucoup La Galleta en raison de son décor stylé et de son atmosphère romantique. Le restaurant Arriba de Ramón Freixa, situé dans le marché de Platea, est vraiment unique aussi, il se trouve dans un théâtre transformé en amphithéâtre gastronomique.

Où je vais pour prendre tranquillement un verre : La Azotea Del Circulo 

Le bar sur le toit-terrasse a une vue spectaculaire. C’était jadis un espace vide qui a été transformé par plusieurs designers locaux talentueux. C’est un fabuleux endroit pour emmener des amis prendre un cocktail.

Où je fais la fête : La WE Party 

Je n’ai pas l’habitude de sortir dans de grands clubs, mais quand je le fais, la WE Party à La Riviera gagne haut la main.

Où je fais du sport : Équipements sportifs de l’université de La Complutense

Ces équipements sont ouverts à tous et comportent une piste de running, un terrain de football et même un mur d’escalade. Si vous avez une carte d’étudiant de n’importe quel endroit au monde, vous pouvez aussi utiliser la magnifique piscine.

Nationalité : Espagnole (de Malaga)

Profession : Service client VIP dans un hôtel exclusif de Madrid

Instagram : @antonio_kbrera (followers : 10 300)

« Je viens de Malaga, mais j’ai déménagé à Madrid quand j’avais 20 ; attiré ici par un besoin de changement. Ma ville devenait trop petite pour moi et Madrid propose plus de théâtres, d’expositions et de concerts. Ce que j’aime vraiment à Madrid, c’est que, même si c’est une grosse ville, vous avez toujours une impression d’une ville plutôt conviviale. Je tombe toujours sur des amis dans les rues ou au supermarché. Ce que je préfère le plus à Madrid, c’est que c’est une ville pleine de possibilités, mais qui a aussi son propre rythme unique. »

Mon quartier : Malasaña

Ce quartier traditionnel est devenu un haut lieu hipster, mais il reste des réminiscences du mouvement culturel des années 1980, « La Movida », quand le quartier a servi de berceau artistique à des artistes de toutes sortes. Je pense que cette énergie inquiète est toujours présente quelque part, rendant ce quartier si vivant. Il y a toujours quelque chose qui se passe dans les rues. Avec un air bohème et cool, il mélange tout sans peine dans une harmonie parfaite.

Où je mange : La Mucca

Ce restaurant, situé dans ma rue, a une très jolie terrasse d’été et tout dans son menu est « buenísimo », excellent (je pense que j’ai tout goûté en fait). C’est l’endroit parfait pour dîner entre amis.

Où je vais pour prendre tranquillement un verre : Museo Chicote 

Cet établissement classique sur la Gran Vía a été fréquenté jadis par toutes sortes de stars, de Rainier de Monaco à Gregory Peck. J’adore ses chaises rétro art déco et je lui trouve toujours beaucoup de personnalité. C’est un lieu incontournable.

 

Où je fais la fête : Fabrik et Boite le dimanche

Fabrik est probablement l’un des meilleurs clubs de Madrid au niveau de sa capacité et du son, c’est pour ceux qui veulent une « grosse » fête. Le dimanche, Boite a une session appelée Cassette, que j’adore, car elle propose vraiment de la bonne musique, dans un format beaucoup plus réduit, que je trouve plus convivial.

Où je fais du sport : Parc du Buen Retiro

Il peut arriver que les salles de sport à Madrid soient bondées, alors je trouve beaucoup plus intéressant de faire du jogging autour du Parc du Buen Retiro tout en profitant de la verdure de ses jardins. J’aime m’entraîner dehors, car le parc est impressionnant, plein de culture et il possède un beau lac. »

 

Tags: , ,