Bloggin Madrid

Madrid avec ma mascotte

Catégorie: En famille, Shopping 9 septembre 2016

Madrid veut s’aligner sur d’autres métropoles européennes connues pour leur tolérance envers les animaux urbains

Nous sommes de plus en plus nombreux à voyager avec nos animaux de compagnie. Or, ce n’est pas toujours facile en milieux urbains… Car, qui dit espaces publics, dit cohabitation inévitable entre les amoureux des bêtes et ceux qui le sont moins. Madrid développe une offre spécifique pour les premiers, avec de plus en plus de  services et de lieux insolites qui donnent la bienvenue aux animaux.

L’un des points forts de Madrid pour les animaux de compagnie et leurs maîtres : ses parcs publics.

Selon un rapport du ministère de l’Agriculture et de l’Environnement espagnol, datant de 2015, il y aurait près de 8 millions d’animaux de compagnie recensés en Espagne, dont 1,3 million dans Madrid et sa région. Certes, on est loin de battre le record de la France (championne d’Europe dans ce domaine) où un foyer sur deux possède au moins un animal de compagnie (d’après une étude FACCO/TNS SOFRES). Mais c’est assez, en tout cas, pour que la ville de Madrid se sensibilise aux besoins de ceux qui veulent aussi partager leurs loisirs avec leurs compagnons animaux.

Le temps d’un week-end, je prends Blade en pension chez moi. Blade est un labrador tonique qui a besoin de se dépenser ! Je l’emmène donc faire un tour dans l’un de ses parcs préférés : le Juan Carlos I, situé dans le quartier de Campo de las Naciones. Avec ses vastes pelouses, ses oliveraies, ses plantes odorantes, son dédale de ponts et de passerelles au-dessus des lacs et ses drôles de sculptures géantes, le parc Juan Carlos I est un paradis pour les animaux curieux et sportifs. Comme dans tous les autres espaces verts publics de la ville, je peux aussi détacher Blade, afin qu’il furète librement, de 19h00 (en hiver) ou 20h00 (en été) jusqu’à 10h00, les horaires établis par l’ordonnance municipale. Selon ce même règlement, il faut aussi éviter que le chien entre dans les zones réservées aux enfants et aux personnes âgées, et qu’il se baigne dans les étangs et les fontaines. Pas besoin de se charger avec de l’eau : il y a de nombreuses fontaines situées stratégiquement un peu partout dans les parcs.

L’accès au métro avec un animal de compagnie est désormais autorisé à Madrid, avec, cependant, quelques restrictions.

Depuis peu, en plus des trains de banlieue, les chiens sont admis dans tout le réseau de métro de Madrid, à condition d’être attachés, de porter une muselière et de voyager dans le dernier wagon de la rame, sauf aux heures de pointe en semaine (de 7h30 à 9h30, de 14h00 à 16h00 et de 18h à 20h00). Le week-end, l’accès est sans contraintes d’horaires. Pour Micaela de la Maza, cette décision du gouvernement régional de Madrid est un plus qui confirme que Madrid « va dans la bonne direction« , en ce qui concerne la cohabitation avec les animaux de compagnie dans la ville. Micaela et son binôme à quatre pattes Colega ont contribué à cette évolution avec la création du site SrPerro, la « Bible » pour animaux urbains en Espagne ! « Il y a encore cinq ans, on sentait davantage d’intolérance envers les animaux de compagnie à Madrid. Mais j’ai pas mal pris la tête« , plaisante Micaela pour signifier à quel point elle a fait campagne en faveur de l’intégration des animaux domestiques dans la vie quotidienne et dans l’offre de loisirs. « Attention !  Il ne faut pas croire que nous voulons être avec nos bêtes 24 heures sur 24h, précise-t-elle. Mais nous n’avons parfois pas d’autre choix que de les emmener avec nous, ou bien cela nous ennuie de les laisser seules trop longtemps. En créant SrPerro, l’intention de départ était de nous rendre la vie plus facile« .  Micaela s’est notamment donné la peine de décortiquer tous les règlements municipaux pour expliquer aux gens ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire avec leurs animaux de compagnie. « Il y a eu un réel effort de fait au niveau du civisme à Madrid : les chiens sont mieux éduqués, de là aussi une plus grande tolérance envers eux« , conclut Micaela. Elle et Colega sont maintenant des célébrités nationales, écumant le pays à la recherche des bonnes adresses « pet friendly » qui se multiplient.

Micaela de la Maza et « Colega », l’image de marque de SrPerro. Ici, au bar Matute.

Nous nous sommes justement donné rendez-vous au bar Matute, dans le quartier de Las Letras. Un endroit vraiment accueillant, qui traite les animaux avec la même déférence que leurs maîtres. Le serveur, qui connaît bien les points faibles de Colega, demande même à sa maîtresse si des chips lui feraient plaisir ce jour-là, vu que Colega s’est mis à grignoter mystérieusement le mur… « J’essaie de varier l’offre de loisirs sur le site et dans les guides en recommandant des bars, bien sûr, mais aussi des galeries d’art, des boutiques comme Zara ou la librairie Casa del Libro, qui laissent rentrer les animaux, les cinés en plein air« , précise Micaela. Le cinéma d’été Fescinal, dont les projections se font dans le parc de La Bombilla, est justement l’un de ces cinés à ciel ouvert qui permet l’accès aux animaux (attachés). En octobre, Madrid accueillera aussi la 5° édition du « Perrotón« , une course solidaire en compagnie de son chien, d’environ 4 km, pour sensibiliser la population madrilène au grand problème de l’abandon et de la maltraitance (l’Espagne est honteusement à la tête des pays européens en matière d’abandon)

Capture d’écran de l’affiche du Perroton 2016, la course solidaire en faveur de l’adoption et possession responsable d’animaux.

L’amour pour les chiens, ce n’est pas ce qui fait défaut à Charo Ana. Cette éducatrice canine est devenue une experte en nutrition animale lorsqu’elle a failli perdre un de ses sept chiens qui ne tolérait plus l’alimentation industrielle. « Je l’ai sauvé ! En trois mois, il était requinqué« , dit-elle. Elle et son fils Álvaro ont eu alors l’idée d’ouvrir la première pâtisserie pour chiens et chats de Madrid, baptisée Miguitas, dans le quartier de Malasaña. Mais attention ! Miguitas ne fait pas dans l’anthropomorphisme simpliste. Tous les biscuits et gâteaux que l’on peut y trouver sont fabriqués exclusivement avec des produits 100 % naturels et constituent d’excellents compléments alimentaires, en plus d’une récompense agréable : viandes et légumes frais, céréales complètes, produits laitiers sans lactose… « Nous n’employons pas de graisses ni de  sucres raffinés, ni d’aliments qui pourraient rendre difficile la digestion des animaux« , précise Charo. Même les colorants employés (qu’elle importe de l’étranger) sont naturels et garantis sans danger pour la santé des animaux. « Même si un animal glouton mangeait un sac entier de nos gâteaux, il ne serait pas malade. La fabrication de nos produits est pensée pour ça« , affirme-t-elle.

Dans sa pâtisserie pour chiens et chats, Charo Ana n’emploie que des aliments 100% naturels.

Assortiments de biscuits pour animaux à la pâtisserie Miguitas

Même philosophie chez Fiera, toujours dans le quartier de Malasaña. Celia et son compagnon ont ouvert cette boutique atypique d’accessoires de design pour animaux, dont le dénominateur commun est d’être absolument exempts de produits toxiques. « Nous faisons très attention à la qualité de nos produits« , explique Célia. « Ils sont sans danger pour les animaux, mais aussi pour l’environnement« .  On y trouve donc des jouets et de l’alimentation écologiques certifiés, de jolies laisses, des harnais colorés, des produits sanitaires et de toilettage naturels, des paniers pour dormir, des gamelles, des revues et livres… Il n’y a pas de meilleur endroit, à mon avis, pour trouver un cadeau original !

« Nous vendons des articles que d’autres boutiques n’oseraient pas vendre », affirme Celia, la fondatrice de Fiera.

Assortiment de jouets écologiques pour animaux chez Fiera

Autre point fort de Madrid pour les personnes accompagnées d’animaux domestiques : l’hébergement. Il y a les chaînes d’appartements touristiques, bien sûr, dont certaines admettent les animaux. Mais les hôtels commencent aussi à diversifier leur offre dans ce sens. Les hôtels Petit Palace sont parmi les rares qui acceptent les animaux de compagnie sans discrimination par la taille, dans tous ses établissements  et de forme totalement gratuite ! En théorie, chaque chambre accepte jusqu’à deux animaux de compagnie. Il faut juste avertir à l’avance que l’on viendra accompagné de son dogue allemand, de son chat bengal, de son cochon nain ou de son hamster (pourquoi pas !) pour que l’hôtel prépare une des chambres spécialement aménagées à cet effet.  « Comme cadeau de bienvenue, nos hôtes trouveront dans leur chambre deux gamelles, une pour manger et l’autre pour boire, un panier pour dormir et un sac de croquettes de la marque Acana. Et si le propriétaire de l’animal a besoin d’un service de promeneur, il lui suffit de demander en réception. Pour nous, les animaux sont aussi importants que leurs maîtres, car nous comprenons qu’ils font partie de la famille », précise Verónica Pérez du Département de Marketing et Communication des hôtels Petit Palace.

Les animaux sont admis gratuitement dans chacun des 31 hôtels qui constituent la chaîne Petit Palace en Espagne (photo cédée par les hôtels Petit Palace).

Cadeau de bienvenue pour les animaux de compagnie dans les hôtels Petit Palace (photo cédée par les hôtels Petit Palace).

Tags: , , , ,
 
Top