Enrique Cortés Enrique Cortés

Onze manières de tomber amoureux de Madrid

Categories: LGBT 22 novembre 2016

Peu importe qui vous aimez ou de qui vous tomberez amoureux, Madrid vous aime. Voilà pourquoi nous sommes la ville la plus tolérante du monde envers les droits LGBT ; pourquoi la diversité se trouve ici vraiment à tous les coins de rue. Voilà pourquoi, dans le monde, nous faisons figure d’étendard de la liberté. Et voilà pourquoi vous tomberez amoureux de Madrid. Entre autres nombreuses raisons…

Malasaña

Malasaña

1. PARLER À UN INCONNU

D’où que vous veniez, douze heures après votre arrivée à Madrid, vous vous serez fait un ami. Ce frimeur devant vous dans la queue de la boulangerie, le petit curieux du groupe à la porte de Boite ou encore le garçon de l’agence qui vous donne l’adresse de votre hébergement à Malasaña. À Madrid, vous verrez que les inconnus se mettent à discuter, parlent à bâtons rompus puis s’invitent même à prendre un verre le vendredi suivant. Alors ouvrez l’œil et ne soyez pas timide. Dès votre prochaine fête nocturne, vous pouvez très bien rencontrer votre nouvelle tribu.

Rue de Fuencarral

Rue de Fuencarral

2. ARPENTER FUENCARRAL

J’ai vécu à Londres et j’ai visité plusieurs fois Paris. Si c’est également votre cas, vous saurez sans doute ce que l’on éprouve à marcher seul avec son Spotify Place des Vosges ou sur Cambridge Heath Road. Cette sensation d’avoir le monde à ses pieds que dégage toute mégalopole culturelle ! Eh bien, emprunter le bout de la rue de Fuencarral qui va de Tribunal à Gran Vía un après-midi en semaine, est l’un de ces plaisirs urbains que seuls quelques-uns savent apprécier. Public mélangé, vie anonyme effervescente et Madrid à l’état pur.

L’heure de l’apéritif dans le quartier de La Latina

L’heure de l’apéritif dans le quartier de La Latina

3. PRENDRE L’APÉRO

Certains pensent à tort que l’apéritif madrilène est synonyme de petites tapas andalouses ou de pintxos basques. Rien n’est plus éloigné de la réalité. L’apéritif à Madrid, c’est plutôt écrire à ses amis un samedi, vers midi. Leur dire que vous êtes arrivé entier à la maison après la grosse fête de la veille. Leur confier que, malgré votre légère gueule de bois due au dîner bien arrosé, vous avez envie de les revoir. Et voilà comment vous vous retrouvez au bar Camilo de la calle de La Palma et commandez le premier vermouth, assis sous le soleil qui filtre délicatement à travers le carreau en attendant tranquillement que quelques patatas revolconas ou un ceviche de colin vous ouvrent l’appétit. Le reste de la troupe arrive. Vous commencez à discuter et ensemble vous réalisez à quel point vivre à Madrid est un privilège.

Fêtes de la Gay Pride

Fêtes de la Gay Pride

4. ASSISTER À LA GAY PRIDE

On dit que chaque capitale du monde fait de l’une de ses fêtes son porte-drapeau. Si Madrid est la ville la plus tolérante en matière de diversité sexuelle, ce n’est pas un hasard. Et si notre Fierté est la plus grande du monde, non plus ! Au-delà des revendications sexuelles, notre pride madrilène entraîne dans son sillage toute la ville dans la plus grande fête de l’année. La World Pride 2017, en juin prochain, réunira quelque deux millions de personnes dans les rues de Madrid pour ce qui pourrait bien être la plus grande Marche de notre histoire. Un rendez-vous incontournable à ne pas manquer !

Pink Monkey est l’un des restaurants qui viennent d’ouvrir dans le quartier de Chamberí.

Pink Monkey est l’un des restaurants qui viennent d’ouvrir dans le quartier de Chamberí.

5.  AVOIR UN RENDEZ-VOUS (OFFLINE)

Je sais bien que nous vivons à l’ère du numérique et tout ce qui va avec. Mais que voulez-vous que je vous dise : moi j’ai toujours été pour le face à face. Rien de tel qu’un bon dîner, un jour comme les autres, en semaine, pour rencontrer l’âme sœur. Et pour ce faire, Madrid nous offre un cadre incomparable : de beaux mecs et de belles filles en pagaille, des centaines de petits restaus qui, pour une somme modique, séduiront tous les palais (le quartier de Chamberí est génial pour un rendez-vous décontracté). Enfin, un climat idéal pour se lancer au premier baiser lors d’une balade sous les étoiles, avant de passer à la formule classique : chez toi ou chez moi ? 

Temple de Debod

Temple de Debod

6. CONTEMPLER LE CRÉPUSCULE AU TEMPLE DE DEBOD

Je ne vous apprends rien si je vous dis que le ciel de Madrid est unique et saisissant. Que notre capitale est l’une des plus vertes d’Europe et que le soleil brille quasiment toute l’année. Ce que certains d’entre vous ignorent peut-être, c’est que ces trois éléments magiques convergent dans un lieu qui n’est plus si secret. Prenez l’escalier menant au plus célèbre monument égyptien de Madrid et marchez jusqu’à atteindre sa limite avec le Parc del Oeste. Là, regardez le soleil couchant. Vous aurez la certitude de vous trouver dans la ville la plus romantique du monde.

Boutique dans le quartier de Chueca

Boutique dans le quartier de Chueca

7. HABITER LE QUARTIER

Madrid a quelque chose de vraiment spécial : ses quartiers. Vous me direz que toutes les villes ont leurs quartiers. Certes, mais elles n’ont pas les Madrilènes. Malgré leur croissance, peu de grandes capitales sont parvenues à préserver la vie de quartier et la chaleur d’une petite communauté comme à Madrid. Je suis stupéfait de voir comment certains quartiers parmi les plus cosmopolites et branchés d’Europe, à l’image de ChuecaLavapiés et La Latina, réussissent encore aujourd’hui à créer un tissu social avec de solides liens communautaires et une singularité marquée. C’est ce qui fait de Madrid une ville diverse et intarissable comme il en existe peu ; chaque quartier renferme un autre Madrid à découvrir.

Florida Retiro

Florida Retiro

8. PASSER UNE SOIRÉE À MADRID

Tant que vous ne serez pas sorti un soir à Madrid, vous ne saurez rien de la FIESTA. Vous connaissez peut-être Las Vegas ou Ibiza, vous avez sans doute voyagé jusqu’à la Full Moon ou Coachella, mais la movida, mes chers amis, se trouve à Madrid. Elle existe à toute heure et tous les jours de l’année. Et quand je parle de fiesta, je ne me réfère pas à un club avec un verre premium. Je parle d’une ambiance : sentir toute une ville qui vibre et vit la nuit, badine dans l’obscurité la plus canaille, adopte un mode de vie noctambule, lève son verre aux nouvelles amitiés à venir, à ces moments invraisemblables dont vous vous souviendrez et de l’amour que l’on ressent pour Madrid et que l’on n’est pas près d’oublier.

Station de BiciMad

Station de BiciMad

9. TRAVERSER LA VILLE, DES QUATRE TOURS JUSQU’À ATOCHA

La taille de Madrid est formidable. Un gros village avec tout ce que l’on est en droit d’attendre d’une grande capitale et des dimensions idéales pour avoir tout à portée de la main. Et une grande avenue, le Paseo de la Castellana, prolongée par le Paseo del Prado, qui traverse la ville d’un bout à l’autre. Sillonner Madrid en BiciMad au printemps pour voir comment ses bâtiments disparates vous fraient un chemin à votre passage, et comment la ville vous souhaite sincèrement la bienvenue, est l’un des plus grands bonheurs que vous offrira Madrid. 

Musée du Prado

Musée du Prado

10.  FAIRE UNE HALTE CULTURELLE

Si n’importe quelle ville a la capacité d’offrir ce type de plaisirs, peu de lieux s’y prêtent avec un tel mélange culturel. Madrid abrite trois des meilleurs musées du monde (le Prado, le Thyssen-Bornemisza et le Reina Sofía) mais aussi des œuvres de street art admirées par un public international. Elle vous offre les grandes comédies musicales de la Gran Vía et le théâtre le plus underground et avant-gardiste de la scène off madrilèneDes festivals de musique, d’art, de déco et de gastronomie, dans la rue, accessibles à tous et presque chaque mois. Des concerts d’artistes internationaux et de futures promesses de la scène expérimentale. Le futur de la mode. La création artistique dans chaque appartement d’étudiants. Une déferlante culturelle née du talent et de la relève générationnelle.

11.  REVENIR

Il existe un moment idyllique à vivre à Madrid – et j’en parle en connaissance de cause – : c’est lorsque vous y revenez. Parce qu’une fois que vous y aurez goûté, même en passant à peine quelques heures en ville, vous serez mordu. Dès lors, vous chercherez le bon moment pour y revenir et, lorsque votre train entrera en gare d’Atocha ou que votre vol atterrira à l’aéroport de Barajas, vous sentirez un étrange frisson vous parcourir… Ne vous inquiétez pas ! Vous saurez à cet instant même que vous êtes tombé amoureux de Madrid.

Tags: , , , , ,