Bloggin Madrid

#Gayborhoods : La Latina

Catégorie: LGBT 5 mai 2017

La World Pride Madrid 2017 approche et Madrid est une ville de contrastes. Une métropole qui change à chaque coin de rue. Je me suis donné comme mission originale, quartier par quartier, de vous servir de guide au fil des bonnes adresses de la movida gay, celles que vous devez à tout prix fréquenter lors de votre passage à Madrid. Ainsi, après le Guide LGBTI-friendly du quartier de Salamanca (en espagnol), je veux vous montrer les dessous de l’un des quartiers les plus cools, pluriels et cosmopolites qui forment la ceinture arc-en-ciel du Madrid d’aujourd’hui.

Le véritable centre historique et commercial du vieux Madrid, berceau d’artisans et de marchands. Premier refuge d’une noblesse et d’un clergé remplacés ensuite par une bourgeoisie pauvre qui se développait à la verticale. Un quartier retranché derrière ses murailles qui au XXe siècle a commencé à prendre conscience de son fort potentiel et qui, à coup de plans d’urbanisme, est devenu l’un des centres urbains les plus sophistiqués et trendy de Madrid. À partir de là, je vous présente aujourd’hui mon Guide complet de La Latina LGBTI. Une sélection des adresses essentielles pour connaître tout le potentiel et la puissance de celle qui est déjà devenue la Chueca alternative de Madrid. Prenez un papier et un crayon, c’est parti !

1. EL ATRIL

Sans aucun doute, voici le bar gay le plus animé et le plus connu de La Latina. Bien qu’on puisse y trouver tous les jours un bon verre et une compagnie agréable, son temps fort, c’est le dimanche. De l’après-midi jusqu’au petit matin, consos, bonne musique pop et parmi les plus beaux mecs de tout Madrid sont au rendez-vous.

2. PLAZAS DE CASCORRO ET LA CEBADA

Les deux places sont les centres névralgiques de la vie du quartier ;  on croise facilement dans les environs les têtes les plus connues de l’art urbain et du show-biz madrilènes. Et les nombreuses terrasses qu’on découvre toujours aux alentours sont un paradis pour profiter du soleil et de l’ambiance madrilène.

3. LA SIXTA

Là où tout a commencé. Le pionnier dans cette aventure gay de La Latina. Après trente ans dans le quartier (il a ouvert en 1987), c’est l’un des bars gay-friendly clés de Little Chueca, pour prendre un verre et faire la fête. Musique et gin-tonics dans un temple de la cool attitude qui, comme d’habitude à La Latina, connaît son apothéose le dimanche en soirée.

4. EL PERLA

Lesbiennes ultra modernes, bears câlins et gays stylés fréquentent ce néo-bistrot gay mixte où la musique accrocheuse et le copinage de quartier sont de mise. Sans compter que, ces derniers temps, ils ont fait des DJ sets travestis une véritable marque de fabrique de Chueca à La Latina.

5. CALLE CALATRAVA

Impossible de ne pas mentionner expressément la rue la plus gay de tout le quartier. L’une des adresses ci-dessus ou d’autres comme La Bámbola ou le bar fétichiste Zaska complètent l’éventail arc-en-ciel des opportunités de rencontrer l’homme de votre vie

6. CAFÉ MOLAR

Disques, livres, café et friandises. Un air un peu rétro. Bandes dessinées, fanzines, T-shirts. Un public entre intellos et m’as-tu-vu. Mais toujours du point de vue des latineros ; ici, nous ne sommes pas à Malasaña. Des œuvres musicales réellement intéressantes, un refuge de nostalgiques et un espace organisant de nombreux colloques et autres manifestations culturelles.

7. SALA NADA

Au total, 200 mètres carrés, deux salles et une capacité de 55 personnes. Limitée, certes, mais suffisante pour avoir su créer un espace au caractère bien trempé qui est déjà une adresse incontournable du circuit off du théâtre madrilène. Sa programmation regorge de pièces de théâtre LGBT ou aux accents revendicatifs.

8. DELIC

Si vous cherchiez le « local à la mode » à La Latina, c’est gagné ; vous y êtes. Sur la très madrilène plaza de la Paja ─ le dernier sommet du triangle qu’elle forme avec les places de Cascorro et la Cebada ─ un arrêt au Delic est de rigueur, ne serait-ce que pour sa déco éclectique. Cela dit, sa carte salée et sucrée n’est pas en reste. Le petit plus ? Bazar Nicolás, son propre magasin de décoration.

9. LA BOBIA

La Bobia est un après-midi ensoleillé. Un jus de fruits. Le petit coup d’œil que vous jette le jeune homme de la table d’à côté. Les cordons bleus et les croquettes. Les Asturies et Madrid. C’est l’un des endroits que je préfère pour regarder la vie suivre son cours à La Latina. Parfait pour un rendez-vous de fin de journée avec des amis ou pour un dîner informel.

10. EL IMPARCIAL

Même si ça fait un moment qu’il a ouvert ses portes à l’endroit qu’occupait un haut-lieu du journalisme madrilène, ce restaurant à vocation littéraire n’est pas seulement une bonne adresse gastronomique à la mode. Dans son décor soigné se déroulent toutes sortes d’évènements auxquels participent des gens vraiment intéressants.

11. BEARBERO

Le salon de coiffure-barbier le plus homo de tout le quartier. Fréquenté par beaucoup de machos velus, c’est l’une des adresses à la mode des salons de beauté masculine à Madrid. En plus d’obtenir une finition parfaite de votre moustache et de votre chevelure, vous entamerez une agréable discussion et trouverez de bons compagnons pour danser sur les chars.

12. KIKI MARKET

J’ai un truc à vous dire : on ne transpire pas autant au club de gym tout au long de l’année afin d’être bien affuté à la World Pride, pour ensuite, en arrivant à Madrid, engloutir une assiette de saucisses et de patatas bravas. Heureusement pour nous, il existe maintenant ces deux marchés avec plus de 2000 produits bio et sains à La Latina et Malasaña.

13. LA JUAN GALLERY

C’est dit-on la « première galerie de performance de Madrid ». En d’autres mots, de l’art vivant. Ou des gens qui ont l’art de vivre, si vous préférez. En tout cas, voici l’une de ces curieuses adresses où vont habituellement les ultramodernes et les artistes les plus cool. Spectacle, toucher, son et image. Suivez la programmation sur le site web.

14. OFF LATINA

Bien que sa programmation soit un amalgame multiforme dans laquelle nous devrons chercher nos propres références, l’Off de La Latina est une pièce maîtresse du théâtre alternatif de la capitale. Son programme est riche et varié et ses acteurs charismatiques. Une des adresses essentielles de La Latina la plus underground.

15. LA TURMIX

Les antiquaires, galeries et boutiques de décoration se comptent par milliers à La Latina. Mais La Turmix est enveloppée d’un halo entre queer et kitsch qui nous rend fous. Comme son nom et sa vitrine nous laissent entrevoir un authentique mix d’idées et d’objets rétro de la sculpture à la peinture, en passant par la mode ou le mobilier vintage. Attention à sa collection privée !

Tags: , ,
 
Top